Alentours

Pour les amoureux de la nature, dans un cadre naturel et grandiose avec des vues époustouflantes et impressionnantes sur les montagnes et la mer et le CABO DE GATA, si vous avez envie de calme, d’évasion, de liberté, de voyage, de rêve et de rencontres, de soleil et de lumière, c’est ici qu’il faut venir, ça vaut le coup du détour et au moins vous aurez découvert une location originale dont vous parlerez longtemps !!
Site écologique au cœur de l’Andalousie en pleine nature, maison et gîte rural avec bassin naturel situé à Alméria.

20140615_121752

CABO DE GATA les salines

 

Los Escullos

Los Escullos

Los Escullos : son nom parle de lui-même : il s’agit d’incroyables brise-lames, qui ne sont que des dunes fossilisées avec le passage du temps et qui rendent ce paysage singulier. sur les falaises, le Castillo-Bateria de San Felipe (Château-batterie) rappelle un passé lointain. Il fut construit pour défendre la côte vers 1800.

 

La Isleta del Moro

La Isleta del Moro

Un mouillage naturel. Les arabes et les pirates sont passés par la à la recherche de trésors, et c’est le commandant barbaresque Mohamed Arraez qui semble t-il s’y aventura, laissant son nom au village. Des bateaux, des filets et d’autres instruments de pêche apparaissent tendus au soleil dans ses rues blanches et sur la place originale ou se trouve le lavoir public alimenté par un puits accolé. C’est un lieu agréable et tranquille pour manger du poisson.

 

 

Las Negras

Las Negras

Village bariolé ou vivent en harmonie autochtones et étrangers. Il conserve le parfum traditionnel d’un village à la fois de pêche et agricole. On remarque le Cerro Negron sur la partie gauche de la plage, qui donne son nom au village.

 

 

Agua Amarga

Agua Amarga

Provient de l’arabe Al-hawan, qui veut dire localisation d’eau. C’est l’un des villages de la côte les plus habités de la commune de Nijar. Il maintient sa saveur de village de pêche, même s’il est devenu l’un des centres touristiques importants de la côte. C’est un endroit accueillant ou les gens aiment la tranquillité et l’entretien de leurs petits jardins et potagers. C’est ce qui donne à Agua Amarga une atmosphère fraîche et gaie. Les après-midi sur la plage d’Agua Amarga sont délicieux.

 

 

Playa del Monsul

Playa del Monsul

C’est la plage la plus emblématique du Parc. Son sable très fin et l’eau très peu profonde. Elle a une curieuse digue volcanique du côté gauche, caressée par l’eau; on la connaît sous le nom de La Peinata (peigne planté dans le chignon). Il faut observer, à droit de la plage, les coulées volcaniques qui ont donné lieu à des formes pentagonales spectaculaires. Sa grande dune rampante est aussi exceptionnelle, qui se nourrit des vents d’Ouest. Cette plage, comme beaucoup d’autres endroits du parc, été le scénario de nombreuses productions cinématographiques.

 

El Playazo

2playadelPlayazo

Son nom défini presque son extension et sa magnificence. c’est l’une des plus belles plages du Parc et ses alentours parsemés de palmiers lui donne un aspect clairement africain. Ses piscines naturelles creusées dans la roche sont très intéressantes. La plage est de sable fin avec certaines parties de gravier et l’on y accède par la rambla du même nom, proche de Rodalquilar, ou se trouve le Castillo de la Bateria, une construction carrée intéressante et une tour d’hommage. Sur sa gauche, au autre château, celui de San Ramon, de propriété privée, possède un plan similaire à celui de Los Escullos.

 

Rodalquilar et son village minier

Rodalquilar et ses anciennes mines d'or

L’exploitation des mines d’or commença à l’époque romaine et sa dernière étape s’acheva en 1960. Tout le village minier est en phase de rénovation afin de créer des équipements en rapport avec le Parc Naturel. Rodalquilar est lieu paisible et tranquille, rares sont ceux qui y habitent de manière permanente. C’est aussi un lieu de passage pour atteindre la ambla intéressante qui nous mène au Playazo, non sans avoir auparavant goûté quelques tapas dans certains de ses bars, ou l’accueil est toujours joyeux, simple et familier. Face à l’église se trouve le Jardin Botanique  » El Abardinal « , donnant une représentation des principales formes de végétation de la province d’Almeria, et visant a protéger la flore en voie de disparition.

 

L’Alcazaba de Almeria

Alcazaba de almeria

C’est l’une des principales citadelles construites par les Arabes en Espagne. Sa construction fû initiée en 955 par Abderraman III. Elle est dotée de murailles et de tours mais aussi de squares, de maisons et d’une mosquée ainsi que des jardins.

 

 

Cortijo del Fraile

Cortijo del Fraile

C’est une visite obligée, même si c’est seulement pour évoquer les faits qui eurent lieu ici une nuit de 1928 et qui inspirèrent à Lorca sa nouvelle « Noces de sang ». La construction est impressionnante de par les dimensions de ses dépendances qui menacent de s’écrouler.

 

 

Nijar

Nijar

C’est le centre principal d’artisanat ( céramique, tapis, pièces de tissu traditionnel… ). Les tapis et couvertures suspendues dans les rues de Nijar offrent une image très chaude. De plus elles sont à bon prix.